Notre Philosophie

Jean est aussi médecin, et Anne, hydrogéologue de formation. 

Cela nous donne des visions différentes mais complémentaires du domaine, basées sur l’équilibre et le respect de la vie

Renforcer l’immunité des vignes, en préserver l’écosystème naturel extraordinaire et sa biodiversité, mais aussi assurer le bien-être des personnes qui travaillent et vivent au domaine, sont nos fondamentaux.

L’écosystème

Nous avons beaucoup repensé la biodiversité du domaine en plantant des haies avec de nombreuses variétés de buissons, arbres autochtones, entre et au bout des vignes, et en morcelant davantage les nouvelles plantations. 

Des amas de pierres, colonisés petit à petit par une végétation naturelle, sont aussi autant d’abris accueillants pour des petits animaux, ou/et des insectes.

Des zones humides, petits étangs accueillent toute une nouvelle faune de batraciens, insectes (libellules), oiseaux aquacoles.

Plus de 250 nichoirs et hôtels à chauve-souris ont été placés dans les arbres dans toute la propriété, presque tous habités maintenant. 

Le domaine fait l’objet d’un suivi régulier par des ornithologues et botanistes de l’association Aude Nature.

Toute cette vie participe aussi au contrôle d’insectes ravageurs peu bienvenus car susceptibles d’abimer notre future récolte. 

Enfin les troupeaux de moutons de bergers locaux profitent du bel enherbement de nos vignes de novembre à février, contribuant aussi à un amendement naturel utile.

La vigne

N’utiliser aucun produits chimiques de synthèse dans les vignes a toujours été la règle tacite des Lignères médecins-vignerons, un « minimum syndical ». Jean décide de le formaliser et de faire certifier le domaine en Agriculture Biologique en 2007.

Mais ce n’est pas suffisant. Il faut trouver des solutions aux déséquilibres observés, faire davantage « parler » le terroir, les cépages. Il faut compenser la monoculture de la vigne par une encore plus grande biodiversité. Il faut mieux écouter les rythmes du domaine et viser l’harmonie.

En somme, notre domaine est comme nous, il doit se sentir bien et fort pour s’épanouir et pouvoir donner de beaux fruits grâce à nos bons soins.

Et c’est la biodynamie qui nous y aide depuis 2012. 

Grâce à de nombreux échanges, visites de domaines en France et à l’étranger, des formations et accompagnements, c’est avec confiance, enthousiasme et attention que nous pratiquons une biodynamie de bon sens sur notre grand domaine.

Des pratiques agronomiques pragmatiques, adaptées, accompagnées par l’application des préparations biodynamiques, de tisanes/purins de plantes vitalisent encore plus les sols et les vignes. Leur immunité se renforce peu à peu.

Et, en dépit du changement climatique, marqué dans notre région par l’augmentation de l’évapotranspiration, les vignes n’accusent plus de stress hydrique en été. Les sols vivants, riches en microorganismes, au couvert végétal plein de diversité, jouent leur rôle de tampon, gardant mieux l’eau ; leur valeur nutritive est aussi meilleure.

Nos raisins arrivent ainsi à maturité plus tôt, plus frais et moins concentrés en sucres, avec un alcool potentiel plus bas, donc un meilleur équilibre.

La cave

Notre but ultime : signer des vins libres et précis, qui font « parler » leurs terroirs et leurs cépages. Et de l’expression, de la fraîcheur, de la tension et de la dimension, de l’équilibre, de l’élégance, en somme, de l’EMOTION.

Après une récolte manuelle, chaque parcelle est vinifiée et élevée séparément. Les fermentations sont menées naturellement en levures indigènes, en limitant les apports de soufre et sans aucun autre intrant. Un travail patient, confiant accompagne vinifications et élevages les plus doux possibles, en cuves, jarres et œufs de céramique (terre-cuite ou grès), et barriques. Tout est fait pour préserver l’équilibre.

Il faut de la technique bien sûr, de la connaissance, de la rigueur, mais aussi de la sensibilité, de la bienveillance et une touche de fantaisie. Il faut aussi savoir s’entourer, écouter, échanger et accepter les remises en question avec humilité.

L’art de Jean est d’imaginer plusieurs années à l’avance son idéal de vins. Et de tout faire, de la plantation à la bouteille, pour que le tableau final soit le reflet de ses visions.

Les vins de La Baronne portent cette signature unique.