Un Domaine Familial

Notre Domaine

Il existe, dans le Sud de la France, au cœur de l’Occitanie, un massif sauvage, préservé, renfermant ses plus beaux secrets, les Corbières. La Montagne d’Alaric est l’un de ses trésors, un de ses points culminants.

Niché sur ses contreforts, dans un écosystème naturel extraordinaire, se cache le Château La Baronne

La Montagne d’Alaric est un terroir exceptionnel, où les 4 grandes ères géologiques sont représentées. C’est une imposante masse argilo-calcaire, vaste réservoir d’eaux souterraines, qui font surface à Fontcouverte à une température comprise entre 17 et 19°C attestant de leur origine profonde. Cette eau est un vrai bienfait face au climat local méditerranéen, sec, chaud et très venté.

Les vignes du domaine sont plantées entre 100 et 200 m d’altitude sur une grande diversité de terrasses, vallons et coteaux de graves. Les sols sont issus de formations calcaires, argileuses et gréseuses essentiellement tertiaires et quaternaires.

Les cépages sont identitaires des Corbières : Carignans (plus de 120 ans pour certaines parcelles), Grenache noir, Syrah, Mourvèdre et Cinsault pour les rouges, Grenache blanc et gris, Roussanne, Vermentino pour les blancs.

Nos racines

Château La Baronne, c’est l’histoire d’une famille de médecins-vignerons, la famille Lignères, des languedociens dont les cœurs battent entre Moux et Fontcouverte depuis 5 générations.

Louis Lignères fonde en 1890 la maison Lignères et expédie ses vins déjà dans toute la France.

Paul, son fils, lui succède, accompagné de son épouse Clémence qui prend les rênes à son décès et gère les affaires avec énergie.

André, leur fils, et Suzette, son épouse, après des études médicales, tombent sous le charme du domaine de La Baronne, à la fin des années 50. Son emplacement et les terroirs des 35 hectares de vignes dans le petit vallon de l’Alaric les charment tout de suite. Les premières mises en bouteille du Château La Baronne commencent dans les années 70. Leurs enfants Paul, Jean et Geneviève accompagnent le développement du domaine. De nouveaux terroirs agrandissent le vignoble, pour atteindre  90 hectares de vignes et 20 de garrigues, bois et plantations d’oliviers. Ce sont maintenant Jean et Anne qui défendent avec passion les couleurs de La Baronne.

Les « petites mains »

La Baronne, c’est  bien sûr un vignoble au pied de la magique Montagne d’Alaric, mais qui ne serait rien sans son équipe. Si les vins sont bons, c’est parce que chacun contribue à ce que le tableau de Jean soit le plus beau. 

Le point d’orgue du millésime, ce sont bien sûr les vendanges, évidemment manuelles. Elles sont très « sudistes » à La Baronne : espagnols andalous, portugais du Douro, italiens souvent toscans et français locaux, se retrouvent chaque année avec bonne humeur et fidélité. Nous en sommes à la deuxième génération de la Colle des vendangeurs!